Newsletter

Pour recevoir la newsletter de la Commune de Hélécine, remplissez le formulaire d'inscription.

Laissez-nous votre adresse mail ainsi qu'un mot de passe qui vous permettra de vous désinscrire à tout moment.

Dès validation du formulaire, vous recevrez automatiquement un message qui vous invitera à vous connecter à la page de confirmation de votre inscription.



Vie politique / conseil communal / comptes-rendus

Comptes-rendus

LE CONSEIL COMMUNAL S'EST REUNI LE 12 SEPTEMBRE DERNIER : COMPTE-RENDU !

C'est à l'unanimité que les conseillers hélécinois ont décidé, lundi soir, de reporter le point sur les travaux de réfection de la rue des Juifs. « On vient de prévoir des travaux pour lutter contre les inondations. Ces derniers passent en priorité. Et comme notre budget n'est pas extensible à souhait, il est de bon ton de reporter les travaux à la rue des Juifs », a tenu à préciser le bourgmestre Rudi Cloots.

Concernant la démolition du bâtiment du 38 de la rue des Charrons à Neerheylissem, des gravats de classe 2 (amiante) ayant été trouvés, des mesures devaient être prises pour leur élimination et une somme de 8 000 € a été prévue pour ces travaux ainsi que pour la pose d'une protection renforcée contre l'humidité du mur mitoyen avec la maison attenante. Quant aux véritables travaux de construction des 6 appartements, le marché est lancé et si tout se passe dans les délais prévus, ils devraient débuter au printemps 2012.

Enfin, André Michotte (UNI) et Jean-Marc Ruelens (PS) se sont abstenus sur le budget 2012 de la fabrique d'Église Saint-Martin à Opheylissem en estimant que 6 000 €, soit 90 % du budget total, à charge communale était de trop.

À huis clos, la nomination de Pascale Vanderlinden comme directrice des écoles communales fut entérinée.

 

SEANCE DU 3 AOUT 2011

Lors de cette séance du conseil communal, le bourgmestre Rudi Cloots avait demandé d'ajouter quelques points en urgence concernant notamment la future crèche communale de Linsmeau (18 places) et des réparations d'un passage d'eau au bassin d'orage et de la rue de Libertange à Linsmeau nécessaires à la suite des inondations de fin juin. « On va lancer un marché par procédure négociée sans publicité vu l'urgence pour le bassin d'orage et la rue de Libertange. Ces travaux, d'un coût estimé à 37 901 euros, doivent être effectués le plus rapidement possible pour permettre le passage des bus du TEC lors de la rentrée scolaire. »

Le bassin d'orage, responsable des dégâts, est propriété de la Région wallonne qui devrait prendre en charge ces travaux. Mais vu l'urgence, la commune payera dans un premier temps avant de tenter de récupérer son argent.

S'agissant de la crèche, l'appel d'offres lancé n'a rencontré aucun intérêt des entreprises pour ces travaux d'un montant de 794453 euros. En application de la réglementation en vigueur en matière de marchés publics, la Commune va à présent recourir à la procédure négociée avec publicité comme mode de passation.

Ces deux points furent votés à l'unanimité comme ceux d'un marché de services ayant pour objet le remplacement du serveur informatique et la création d'un domaine pour la commune et le CPAS (23.818 euros + TVA), de la réfection des bordures et trottoirs de la rue Saint-Job (21128 euros + TVA) et de la restauration de la tour et des façades latérales de la nef de l'église Saint-Sulpice à Neeerheylissem. Sur ce dernier point, le bourgmestre donna quelques précisions : « On bénéficiera de subsides pour ces travaux indispensables à ce bâtiment classé. Ce dernier est fait avec des pierres de tuffeau qui s'effritent et deviennent en tombant par plaques un danger pour la population. »

Toujours concernant les travaux urgents, le conseil a décidé de voter à l'unanimité la passation d'un marché de travaux pour le remplacement du revêtement de sol du hall sportif devenu irrécupérable à la suite des inondations.

Ce fut évidemment à l'unanimité que ce point fut voté. Finalement, un seul point de l'ordre du jour ne sera pas voté à l'unanimité (abstention des 4 membres de l'opposition PS et UNI), celui de l'octroi d'une subvention de 2820 euros à l'ASBL Culturalité en Hesbaye brabançonne.

Première page Précédent Suivant Dernière page
Enregistrements 33 à 34 sur 37