Commune de Hélécine

Newsletter

Pour recevoir la newsletter de la Commune de Hélécine, remplissez le formulaire d'inscription.

Laissez-nous votre adresse mail ainsi qu'un mot de passe qui vous permettra de vous désinscrire à tout moment.

Dès validation du formulaire, vous recevrez automatiquement un message qui vous invitera à vous connecter à la page de confirmation de votre inscription.



Actualités

A la une..

FERMETURE DE L'ADMINISTRATION COMMUNALE LES 21 ET 22 JUILLET 2016

19 JUILLET 2016

Pour cause de fête nationale, l'administration communale sera femée les jeudi 21 et vendredi 22 juillet 2016.

Les bureaux seront de nouveau accessibles le lundi 25 juillet, de 8 à 11h45 et de 18h30 à 19h30. 

Nous vous remercions pour votre compréhension.

LES DECHETS VERTS SUR LES BERGES LE LONG DES COURS D'EAU : UNE NUISANCE INSOUPCONNEE

12 JUILLET 2016

Les déchets verts sur les berges le long des cours d’eau : une nuisance insoupçonnée

Bien que ces déchets verts (tontes de pelouses, tailles de haies et d’arbustes, compost) soient « biodégradables », leur présence en bordure de cours d’eau cause de réelles dégradations :

• Ils menacent la stabilité des berges par asphyxie des plantes et pourrissement de leurs racines. Le sol est ainsi rendu plus vulnérable à l’érosion et lors de circonstances météorologiques défavorables (pluies d’orage…), il peut en résulter comme une déstabilisation des berges.

• Ils empêchent le bon écoulement des eaux. Lors de ces mêmes circonstances météorologiques défavorables, ils peuvent former de mini-barrages qui retiennent les autres déchets flottants (cannettes, bouteilles, sacs plastiques, …) qui ralentiront le flux et provoqueront une augmentation anormale du niveau des eaux, voire une inondation.

• Ils participent à la pollution organique de l’eau. En effet, la biodégradation de ces déchets verts (production d’eau et de CO2) consomme de l’oxygène qui ne sera plus disponible pour la faune aquatique causant un phénomène d’eutrophisation.

• Ils favorisent l’apparition de plantes nitrophiles exubérantes (orties, plaque-madame, liserons…) au détriment des plantes caractéristiques des berges (baldingère, reine des prés, iris…) et de la faune qui leur est liée (libellules…). L’accès aux berges s’en trouve également plus difficile.

A noter que les mêmes conséquences se posent pour l’abandon de litières animales ou de cendres d’incinération, autres pratiques trop courantes le long de nos cours d’eau. Vous l’aurez compris, nombreux sont les problèmes qu’engendre ce type de déchets qui semblent anodins. Veillez donc à ne pas entreposer ces déchets en bordure du cours d’eau et, à défaut de pouvoir les stocker à l’écart du cours d’eau, allez les déposer à votre parc à conteneurs le plus proche. Attention : en cas de situation infractionnelle, vous risquez une sanction pénale ou administrative pouvant aller jusqu’à 1.000 euros, voire ... 100.000 euros selon les cas de figure ! En cas de récidive, la sanction peut être plus sévère.


Première page Précédent Suivant Dernière page
Enregistrements 67 à 68 sur 339