Commune de Hélécine

Newsletter

Pour recevoir la newsletter de la Commune de Hélécine, remplissez le formulaire d'inscription.

Laissez-nous votre adresse mail ainsi qu'un mot de passe qui vous permettra de vous désinscrire à tout moment.

Dès validation du formulaire, vous recevrez automatiquement un message qui vous invitera à vous connecter à la page de confirmation de votre inscription.



Actualités

A la une..

FERMETURE DE L'ADMINISTRATION COMMUNALE LES 10 ET 11 MAI 2018

8 MAI 2018

En raison du congé de l'Ascension, l'administration communale sera fermée les jeudi 10 et vendredi 11 mai prochains.

Les bureaux seront à nouveau accessibles au public le lundi 14 mai 2018, de 8 à 11h45 et de 18h30 à 19h30.

Merci pour votre compréhension.

LE PARC D'ACTIVITE ECONOMIQUE AU COEUR D'UNE POLEMIQUE COMMUNAUTAIRE

2 MAI 2018

Une histoire bien belge… Le nouveau parc d'activité économique que l'Intercommunale InBW vient de développer sur le site de l'ancienne aire de repos à Hélécine est au coeur d'une polémique communautaire.

Le parc est terminé, prêt à accueillir ses premières entreprises. Il dispose d'une situation idéale, avec un accès immédiat à l'autoroute. Sauf que la bretelle de sortie est située en Région flamande... Et cette dernière refuse que cette bretelle d'autoroute soit utilisée pour sortir du parc ! 

"Nous nous heurtons à un refus de principe". "précise Baudouin le Hardÿ de Beaulieu, Directeur général de l'Intercommunale. "Nous ne comprenons vraiment pas ! Il faut savoir que lorsqu’on parle de nouvelle bretelle, ce n’est pas vraiment le cas. Il s’agit d’une bretelle existante, déjà utilisée. Qui plus est par des poids lourds qui rentrent côté francophone, stationnent dans une aire de repos et ressortent côté flamand. Nous nous heurtons ici à un refus de principe."

Pour Rudi Cloots, Bourgmestre de Hélécine, "il est inconcevable que la remontée des véhicules vers Bruxelles ne puisse s'effectuer au départ de la bretelle existante. Et l'altenative envisagée par InBW, à savoir un détour de 3 km par les N64 et N279 et la traversée d'une partie du village d'Opheylissem, elle n'est pas acceptable".

"Nous allons saisir le Gouvernement wallon du dossier, à charge pour lui de trouver une solution avec son homologue flamand. Entretemps, nous allons nous accorder avec le Fonctionnaire délégué et, s'il faut en arriver là, nous pourrions bloquer les permis d'urbanisme, aussi longtemps qu'une solution de bon sens n'aura pas été trouvée dans cette affaire ridicule " ajoute le Bourgmestre. 

Première page Précédent Suivant Dernière page
Enregistrements 39 à 40 sur 359