Commune de Hélécine

Newsletter

Pour recevoir la newsletter de la Commune de Hélécine, remplissez le formulaire d'inscription.

Laissez-nous votre adresse mail ainsi qu'un mot de passe qui vous permettra de vous désinscrire à tout moment.

Dès validation du formulaire, vous recevrez automatiquement un message qui vous invitera à vous connecter à la page de confirmation de votre inscription.



LES BUDGETS 2012 (COMMUNE ET CPAS) ADOPTES !

29 DECEMBRE 2011

Le conseil communal a voté mercredi soir les budgets 2012 de la Commune et du CPAS. L'opposition PS a choisi l'abstention.
Trois absents du côté de l'opposition, Jean-Marie Pétré (indépendant) et André Michotte et Josette Sterkendries (UNI). L'opposition n'est ainsi représentée que par les deux conseillers socialistes Jean-Marc Ruelens et Romuald Herman.

C'est le bourgmestre Rudi Cloots qui a présenté le budget communal 2012 prévoyant à l'ordinaire des recettes pour 3 375 933,97 € et 3 375 277,52 € de dépenses, d'où un boni de 656,45 € après un prélèvement de 82 500 € dans la réserve constituée dès 2008 pour faire face aux dépenses futures en matière du personnel.

À l'extraordinaire, le budget se clôture avec des recettes de 1 981 435,07 € et des dépenses de 2 016 233,09 €, soit un résultat négatif de 34 798,02 € compensé par des transferts du fonds de réserve.

« À l'ordinaire, explique le bourgmestre, le budget 2012 est supérieur de 6 % à celui de 2011. C'est un budget modéré qui tient compte de la crise et malgré cela, la dette communale s'élèvera à 5 066 096,33 € en 2012 soit une augmentation de 680 000 € par rapport à 2011. Au rayon des dépenses, le personnel représente 43 % de ce budget. Au niveau des investissements à l'extraordinaire, le plus gros projet est la construction de la crèche communale pour 1 026 939,09 €. »

Les associations sont privées de subsides depuis trois ans

L'opposition socialiste a regretté surtout l'absence de subsides pour les associations : « Le basket local notamment risque de disparaître sans un appui financier. C'est regrettable. »

Réponse du bourgmestre : « Depuis trois ans, on ne donne plus de subside. Si on donne au basket, on doit aussi donner aux autres, ce qui est impossible. »

Le budget communal a été voté par 8 oui de la majorité et les 2 abstentions du PS. Idem d'ailleurs pour le vote du budget du CPAS qu'a présenté son président Pascal Collin.

Le budget 2012 du CPAS s'équilibre à 1 492 000 € à l'ordinaire et 162 000 € à l'extraordinaire avec un subside communal de 250 000 €, soit 20 000 € de moins qu'en 2011.

« Dans ce budget, on n'initie pas de nouvelles actions mais il permettra de continuer les grandes orientations des programmes des années précédentes : réinsertion socioprofessionnelle, médiation des dettes, fonds énergie, fonds social mazout, logement d'urgence, logement de transit, aides ménagères à domicile, buanderie sociale... »

Les autres points de l'ordre du jour ont été votés à l'unanimité : tarif des repas scolaires jusqu'en décembre 2012 (pas de changement ici : 2 € pour les écoliers de maternelle ; 3 € pour ceux du cycle primaire) et l'installation d'un photomaton à l'administration communale par la firme Prontophot.