Commune de Hélécine

Newsletter

Pour recevoir la newsletter de la Commune de Hélécine, remplissez le formulaire d'inscription.

Laissez-nous votre adresse mail ainsi qu'un mot de passe qui vous permettra de vous désinscrire à tout moment.

Dès validation du formulaire, vous recevrez automatiquement un message qui vous invitera à vous connecter à la page de confirmation de votre inscription.



LE BUDGET COMMUNAL POUR L'ANNEE 2016 A ETE ADOPTE

18 DECEMBRE 2015

Le budget 2016 prvoit, lordinaire des recettes pour un montant de 3.726.490,86 EUROS, et des dpenses pour un montant de 3.726.406,92 EUROS. Il se solde par un rsultat positif pour lexercice 2016 de 83,94 EUROS. A ce rsultat positif, il convient dajouter une mise en provision dun montant de plus de 140.000 EUROS (rsultat dune prvision de recette lIPP en nette augmentation par rapport 2015, titre compensatoire partiel du recalcul effectu en fin dexercice 2015 perte de plus de 200.000 ). Lutilisation de la provision est donc soumise extrme prudence dans lattente des rsultats du compte budgtaire de lanne 2015.

A lextraordinaire, le budget 2016 se clture avec des recettes pour un montant global de 1.412.722,66 EUROS et des dpenses pour un montant global de 1.745.504,96 EUROS, soit un rsultat ngatif de 332.782,30 EUROS compens par des prlvements et transferts.

Les principales sources de revenus sont les impts et redevances ( concurrence de 59% du budget global), les fonds ( concurrence de 17%) et lenseignement ( concurrence de 7%). Pour ce qui est des principales dpenses, ladministration couvre 25% du budget global, lducation populaire et lenseignement pour 23%, la Police pour 8%. Une analyse plus fine dmontre que le poste  Personnel  reprsente 39% des dpenses du budget, le fonctionnement 20%, et le remboursement de la dette 17,3% (en augmentation par rapport 2015 statu quo par rapport 2014). Pour ce qui est du personnel subsidi, on constatera que lapport des pouvoirs publics dans la prise en charge des missions confies aux communes grce diffrents appels projet sollicits par ladministration communale, depuis quelques annes, se poursuivra dans la plupart des domaines dactivits couverts.

En 2016, la dette communale slvera 6.196.976,07 EUROS, soit une augmentation de plus de 1.000.000 par rapport 2015.

De manire plus ponctuelle, laugmentation de personnel enregistre depuis 2009 (conseiller en logement, agent constatateur des infractions environnementales, accueil extra-scolaire) qui se justifiait par les nombreuses missions confies notre commune en matire de logement et denvironnement et daccueil extrascolaire, sera maintenue grce lapport des pouvoirs publics.

Au niveau investissements lextraordinaire, les gros projets concernent la rnovation de la toiture de lEglise Saint Sulpice (montant estim des travaux concurrence de 834.421,01 dont une partie couverte par des subsides provinciaux et une autre partie couvrir par les subsides du Patrimoine de la RW), la rnovation de la maison communale phase I (157.404,80 dont 98.427,40 en subsides UREBA et 15.856,33 en subsides PIC), les travaux de rnovation de la toiture de lEspace Jeunes 21 (26.654 dont 20.000 en subsides), divers travaux de voiries et trottoirs (pour un montant global de prs de 450.000 dont 240.000 en subsides), des travaux de lutte contre les inondations (pour un montant global de  prs de 115.000 , financs sur fonds propres et par subsides), et des investissements trs limits pour couvrir les besoins impratifs de certains services (matriel informatique, petit matriel pour le service technique, clairage public, ). A noter que la part subsidie reprsente ce stade prs de 50% du montant global des principaux investissements. Linvestissement majeur (prs de 500.000 en emprunt) concerne la rnovation de la tour de lEglise Saint Sulpice dont des subsides seront sollicits auprs du Patrimoine de la RW.

Pour ce qui concerne laide sociale, la crise conomique que nous vivons toujours actuellement gnre des dpenses en matire daides sociales importantes qui justifient le maintien dune dotation communale au CPAS dun montant de 255.000 , et ce malgr un transfert dans le secteur priv des postes  titres services  excut en 2014.

Le budget 2016 traduit donc la politique de continuit mene depuis maintenant 8 annes, en ciblant les investissements importants sur les principaux besoins communaux (scurit/conformit, scurit routire, rfection voirie, enseignement, rnovation du patrimoine communal,), en menant une chasse aux subsides dans ces diffrents domaines pour limiter autant que faire se peut limpact budgtaire, et ds lors ne pas alourdir la dette communale, en menant galement une politique de contrle stricte des principales dpenses la fois au niveau du personnel (une part importante du personnel est subsidie et des agents admis la retraite nont pas t remplacs) et au niveau des principaux services communaux (les frais de fonctionnement ont encore t rduits).